Augmentation Mammaire

Des seins jugés petits sont un motif fréquent de consultation en chirurgie esthétique. Cette gêne peut exister chez une jeune fille ou bien apparaître suite à des grossesses. La diminution du volume des seins peut aussi être observée suite à un changement important de la morphologie de la patiente (amaigrissement important). Dans notre pratique, nous avons constaté que le degré de la gêne est différent d’une patiente à une autre pour le même volume des seins. Il varie aussi chez la même patiente en fonction de l’âge d’où l’intérêt de la visite médicale en Chirurgie Plastique pour effectuer une augmentation mammaire adéquate.
Deux procédés sont utilisés de nos jours pour l’augmentation mammaire. C’est une des interventions les plus fréquentes en matière de chirurgie esthétique des seins
1) Les prothèses mammaires :
Les prothèses utilisées sont remplies de gel de silicone très cohésif
La voie d’abord (incision) que nous pratiquons le plus souvent se trouve dans le segment inférieur de la circonférence de l’aréole et sera donc cachée dans cette zone pigmentée du sein. D’autres voies d’abord peuvent être utilisées comme la voie sous mammaire (juste sous les seins) ou la voie axillaire dans le creux de l’aisselle (voir schéma). Chacune de ces techniques doit être discutée en consultation pour choisir la meilleure voie d’abord adaptée à chaque patiente.
En passant par cette incision, les prothèses mammaires peuvent alors être introduites vers la loge précédemment réalisée profondément soit en arrière des muscles pectoraux ou juste derrière de la glande mammaire. L’emplacement des prothèses doit aussi être discuté et adaptée à chaque patiente pour avoir un résultat plus stable dans le temps. Un petit drain est parfois mis en place. C’est un dispositif destiné à évacuer le sang qui pourrait s’accumuler autour des prothèses. En fin d’intervention, un pansement «modelant» est réalisé . L’intervention dure une heure et demi en moyenne. Un soutien-gorge médical spécial sera porté durant 1 mois, son rôle est de maintenir les prothèses en place le temps que le corps forme sa propre enveloppe appelée « capsule prothétique » autour des implants en silicones.

Générale, une consultation de pré-anesthésie est pratiquée avant l’opération, de même qu’un bilan sanguin et une écho-mammographie .

 

Une hospitalisation de 24 heures est habituellement nécessaire.

 

Œdème (gonflement), ecchymoses (bleus), sensation de tension gêne à l’élévation des bras qui disparaissent au bout de quelques jours. Le premier pansement est retiré au bout de 24 à48 heures et remplacé par un pansement plus léger. Le port de soutien-gorge spécial assurant une bonne contention est conseillé pendant environ un mois. Les fils de suture sont résorbables.

 

05 à 10 jours

Le résultat définitif est évalué après un minimum de 3 mois , le gain en volume des seins peut généralement atteindre 2 bonnets .
2)Le Lipofilling des seins ou Injection de la graisse au niveau des seins :
Le Principe est d’ailleurs le même comme pour tout acte de lipofilling, le premier temps est l’aspiration de la graisse ce qui fait au même temps une liposuccion des zones à surcharge graisseuse . La graisse sera alors préparée pour être ensuite réinjectée au niveau des seins par des incisions millimétriques qui seront cachées ce qui fait de cette technique une augmentation mammaire « sans cicatrices » . La quantité injectée est un peu plus que les prothèses tenant compte de la résorption partielle de la graisse.
L’anesthésie est générale avec une hospitalisation de 24 heures . Les suites opératoires sont plus simples que pour les prothèses en silicone et le résultat final est appréciée après 2 à 3 mois.
Des retouches ou une véritable 2ème séance peuvent être envisagées après ce délai.
L’augmentation maximale espérée après une seule séance d’injection de graisse est évaluée à 1 bonnet .
Le résultat du lipofilling est considéré comme résultat final après le délai de 1 à 2 mois. Ce résultat restera stable tant que le poids de la patiente restera stable. Par ailleurs, nous avons assisté à une augmentation spontanée importante du volumes des seins chez une patiente, 2 ans après lipofilling des seins : ceci était suite à une prise de poids (voir photo /lien)

L'augmentation mammaire par injection de graisses

Augmentation mammaire (Prothèse en silicone)