contact@drchedibali.com
+216 99 14 68 68

Abdominoplastie

Technique de chirurgie esthétique du ventre visant à enlever le tablier abdominal en excès, l’abdominoplastie fait partie des opérations visant à affiner la silhouette.

 

– soit la peau est suffisamment ferme et élastique et le traitement est la liposuccion

– soit il existe un relâchement cutané qui se voit surtout au niveau du bas ventre en position debout et l’indication sera alors la plastie abdominale. D’autres imperfections peuvent être associées comme des vergetures autour de l’ombilic ou une distension abdominale en rapport avec une faiblesse des muscles grand droits de l’abdomen donnant un aspect de ventre rond.

 

 

Elle va permettre au chirurgien d’évaluer la surcharge de graisse au niveau du ventre ainsi que la qualité de la peau en regard. Une appréciation de la sangle musculaire abdominale sera également effectuée. La présence d’un diastasis ou écartement des deux muscles grands droits de l’abdomen sera recherché. Si tel est le cas sa correction devra être effectuée durant le même temps opératoire.

Les autres zones seront examinées afin de vérifier une éventuelle indication d’un geste associé telle qu’une liposuccion de culotte de cheval ou de cuisses par exemple.

Un bilan biologique sera prescrit et des photos prises afin de les comparer au résultat final.

Elle consiste à pratiquer une dermolipectomie c’est à dire enlever aussi bien la graisse que la peau en excès.

Cette chirurgie du ventre va donc démarrer par une liposuccion du ventre qui va supprimer radicalement et définitivement les surcharges de graisse localisées au niveau du ventre et des bourrelets des hanches ou poignées d’amour. Le relâchement cutané au niveau du ventre débarrassé de sa graisse sera alors encore plus visible et le chirurgien retirera la peau restée en excès.

 

L’opération dure entre 2 heures de temps environ et se déroule sous anesthésie générale.

Après infiltration de solutions froides permettant de décoller les tissus et réduire le saignement, le chirurgien aspire les cellules graisseuses par des mouvements d’allers-retours à l’aide de canules fines qu’il introduit à travers de petites incisions.

L’abdominoplastie à proprement parler pourra alors être effectuée. Elle consiste à pratiquer l’ablation d’un large fuseau de peau et de graisse , correspondant à tout ou partie de la région située entre l’ombilic et le pubis, selon un dessin adapté aux lésions. La peau sus-jacente, saine, située en règle générale au-dessus de l’ombilic, sera redrapée vers le bas, de manière à reconstituer une paroi abdominale avec une peau de bonne qualité. En cas de distension du ventre en rapport avec un diastasis ou écartement des muscles grands droits de l’abdomen, le chirurgien renforcera la sangle musculaire avant la fermeture. Techniquement parlant, il rapprochera les deux muscles afin qu’il n’y ait plus d’espace entre eux. L’ombilic est conservé et replacé en position normale, grâce à une incision faite dans la peau abaissée. Une telle chirurgie laisse une cicatrice plus ou moins longue au bord supérieur des poils pubiens et débordant plus ou moins loin dans les plis de l’aine mais cachée sous le slip .

 

Une hospitalisation de 48 heures est habituellement nécessaire.

Dans les jours qui suivent l’opération, apparaissent des oedèmes (gonflement), ecchymoses (bleus) et une sensation de tension qui disparaissent au bout de 10 à 15 jours. Il faut prévoir des pansements pendant une quinzaine de jours après l’intervention. Le port d’une gaine de soutien (Panty) est conseillé pendant 4 semaines, jour et nuit. Les fils de suture sont résorbables. Des séances de drainage lymphatique sont souvent nécessaire pour diminuer le gonflement en rapport avec l’épanchement. Un traitement anticoagulant sera prescrit en post-opératoire pour prévenir les complications thrombo-emboliques: phlébite. Une diminution de la sensibilité prédominant dans la région sous-ombilicale, est parfois observée et s’améliore au bout de quelques mois. l’arrêt de travail sera de 2 à 3 semaines.